CHRS Thuillier

Le CHRS de la rue Louis Thuillier à Amiens permet d’héberger des personnes seules et des familles. Les résident(e)s sont principalement des parents isolés et/ou des couples qui accueillent leur(s) enfant(s) à résidence ou en droit de visite.

Retisser des liens familiaux

Les circonstances qui amènent des familles dans notre CHRS de la rue Thuillier sont diverses : rupture de solidarité ou rupture familiale ayant entraîné la perte du logement, violences conjugales, impayés locatifs suivis d’une expulsion, difficultés à la sortie de prison ou pour obtenir un aménagement de peine... 
L’accompagnement socio-éducatif vise à surmonter les circonstances difficiles qui les ont conduites à l’Îlot, puis à entreprendre leur retour à l’autonomie en termes d’éducation des enfants, d’emploi et de logement.
L’animation de la vie collective (ateliers cuisine, sorties) tient une place importante car elle est facteur de sérénité et d’équilibre au sein de l’établissement.

Afin de pouvoir nous adapter au plus près de la réalité des personnes accueillies, nos modalités d’accueil sont plurielles :

  • 43 places d’hébergement d’insertion pour des familles ;
  • 5 places d’hébergement de stabilisation pour des personnes isolées dont le projet d’insertion comprend, de manière prépondérante, la reconstruction des liens parentaux ;
  • 8 places d’hébergement d’urgence pour femmes seules ;
  • 9 places d’hébergement temporaire

Nos résidents

Leur réussite


Chiffres 2018

Accompagner la parentalité et maintenir les liens familiaux

Les parcours des familles que nous accueillons sont jalonnés de ruptures et d’isolements successifs, très handicapants pour laisser la place à l’exercice de leur parentalité. Cette problématique est amplifiée pour celles qui ont été en prison, du fait d’un éloignement géographique de leurs proches imposé par le faible nombre d’établissements pénitentiaires pouvoir les recevoir.
Nos résidentes ont souvent connu un parcours à l’Aide sociale à l’enfance. L’accompagnement à la parentalité que nous mettons en place est alors construit en partenariat avec des professionnels de l’enfance. Nous devons en effet éviter qu’elles répercutent leurs propres carences éducatives, tout faire pour qu’elles se détachent de ce vécu et les aider à évoluer vers une posture de mère.
Pour les pères sortants de prison le plus souvent, notre accompagnement consiste à les aider à reprendre leur place et à accueillir leurs enfants au sein de notre établissement, dans des logements adaptés.

Un peu d'histoire

Le « foyer de nuit pour sans-abris » de la rue Louis Thuillier, à Amiens a ouvert ses portes en 1979. Pour les fondateurs de l’association, c’était une décision d’opportunité, liée à la possibilité d’acquérir de grands locaux, à un prix abordable, dans une ville dont une partie importante de la population souffre durement d'exclusion économique et sociale. Cet accueil de nuit est rapidement étendu à un accueil de jour.
En 1984, l'établissement se transforme en maison d'accueil pour familles en difficulté, tandis que le foyer pour sans-abris déménage dans le centre de la rue des Augustins. Dix ans plus tard, il s’ouvre à l’hébergement de femmes seules en grande difficulté.
En 2007, l’association, avec l’aval de la région Picardie, a profondément restructuré les trois maisons d’accueil picardes, dans le droit fil du nouveau projet associatif de l’Îlot. Le CHRS Thuillier accorde désormais une attention particulière aux personnes ayant connu la prison.

Nous avons besoin de vous !

Sans votre soutien, nous ne pouvons mener à bien nos missions et agir sur tous les facteurs nécessaires à une réinsertion réussie comme l’accès à l’emploi ou à un logement, et lutter ainsi contre la récidive.

Offrez une seconde chance aux personnes en grande précarité et à celles et ceux qui ont connu la prison !

Faites un don

Abonnez-vous pour rester informé(e) !