Espace donateur |

24/08/2021

Sébastien, sa réinsertion après une longue détention

Hébergé au CHRS Les Augustins, Sébastien est porteur d’un bracelet électronique pendant deux mois et soumis à un suivi socio-judiciaire pendant 6 ans.

« Les éducateurs de l’Îlot t'apportent un soutien pratique et psychologique quand tu as l'impression de venir d'un autre monde. »

Libéré du centre pénitentiaire de Bapaume dans le Pas-de-Calais, après « 10 ans, 6 mois et 26 jours » d'emprisonnement, Sébastien est accueilli mi-mai 2020 au CHRS Les Augustins, à Amiens, dans le cadre d'un aménagement de peine. La perspective d'être hébergé dans un foyer l'avait d'abord heurté : « J'y ai passé toute mon adolescence, j'avais l'impression de faire un retour en arrière. » Mais la visite préalable de la structure l’a rassuré : « Ce n'était pas l'image du foyer d'enfant où on te mène à la baguette que j'avais gardée. ».

Aujourd'hui, son horizon s'éclaircit. Récemment, Dolores, son éducatrice référente, lui a même dit qu'il avait beaucoup progressé depuis sa sortie de prison. « Ça me booste. Ici, on t'encourage, alors qu'en détention, tu te fais rabaisser. » À 44 ans, il s’est engagé dans une formation d'agent d'entretien. Il a obtenu avec succès un premier diplôme et poursuit une seconde session diplômante.
Il a hâte de commencer à travailler pour s’assumer financièrement et se prépare à passer son permis de conduire. Avec son éducatrice référente, il a entrepris des démarches pour obtenir un logement. « Je dois réussir à me débrouiller seul, à être autonome », déclare-t-il. Cependant, les éducateurs de l'Îlot restent pour lui une béquille indispensable. « Ils t'apportent un soutien pratique et psychologique quand tu as l'impression de venir d'un autre monde. Tu as perdu tous tes repères, toute capacité d'initiative. Ils m'ont écouté et rassuré. Ce sont eux qui ont pris mes rendez-vous à la banque, à Pôle emploi, dans le cadre de mes soins car je n'osais pas prendre mon téléphone pour le faire. »

Dans l’attente d’un logement de droit commun, Sébastien a intégré mi-avril 2021 un appartement en intermédiation locative géré par l’Îlot. Il s’acquitte chaque mois de son loyer tout en continuant de bénéficier de l’accompagnement socioéducatif de l’Îlot. Encore une étape supplémentaire vers l’autonomie.

Propos recueillis par Benjamin Sèze pour le Secours Catholique

Nous avons besoin de vous !

Sans votre soutien, nous ne pouvons mener à bien nos missions et agir sur tous les facteurs nécessaires à une réinsertion réussie comme l’accès à l’emploi ou à un logement, et lutter ainsi contre la récidive.

Offrez une seconde chance aux personnes en grande précarité et à celles et ceux qui ont connu la prison !

Faites un don

Abonnez-vous pour rester informé(e) !