04/17/2020

Covid 19 et solidarité au CHRS Thuillier

Après plus de quatre semaines de confinement, l'équipe du centre d'hébergement de Thuillier fait preuve d'originalité pour animer et égayer les journées des résidents. Par ailleurs, un bel élan de solidarité s'est créé avec le voisinage avec des dons pour les enfants du centre.

Animer la vie des résidents confinés

Ce sont principalement des femmes seules et des familles en grande précarité que nous hébergeons au CHRS Thuillier. A un quotidien déjà difficile avant l'apparition du virus s'est ajouté le confinement dans des studios et chambres où l'espace est restreint. Heureusement, les espaces communs et un grand jardin sont des lieux qui offrent la possibilité de proposer, dans le respect des gestes barrière, des activités aux résidents et de sortir d'un confinement qui deviendrait vite oppressant. L'équipe de travailleurs sociaux s'ingénie à animer les journées des enfants et des grands en proposant une multitude d'activités. De nombreux défis sont lancés avec des défilés de mode à thème, des fresques à colorier, des concours de pâtisserie, etc. Jessica, agent d'accueil, dispense une fois par semaine une heure de sport dans le jardin pour le bien-être du corps et de l'esprit.

Pour les enfants, poursuivre l'apprentissage scolaire

Dans la salle informatique, les parents peuvent consulter les mails envoyés par les enseignants et imprimer les devoirs pour maintenir le lien avec l'école. Pour lutter contre le risque très important de décrochage scolaire, les travailleurs sociaux viennent en renfort pour l'aide aux devoirs. Nous sommes aussi heureux de pouvoir compter sur l'appui d'une nouvelle bénévole qui accompagnera une demi-journée par semaine quatre enfants de niveau grande section et cours préparatoire pour sécuriser l'apprentissage de la lecture. Pour les 12 autres enfants scolarisés et qui ont également besoin de soutien nous espérons pouvoir compter sur d'autres bénévoles afin d'apporter un soutien scolaire à tous les élèves.

Un bel élan de solidarité

Pour des raisons de sécurité sanitaire du fait de l’épidémie du coronavirus, nous avons malheureusement dû fermer l'espace jeux pour les enfants. Mais grâce à la mobilisation du voisinage, nous avons reçu de nombreux jouets que nous avons redistribués aux familles, pour que jouer reste possible pour les plus démunis malgré le confinement.

Pour Pâques, une chasse aux œufs en chocolat a régalé les enfants qui ont à leur tour fait preuve de solidarité en partageant une partie des friandises avec les autres centres d'hébergement et les chantiers d’insertion de l'Îlot à Amiens. Enfin, chaque semaine un lien poétique se noue avec l’ensemble des établissements de l’association, qu’ils soient franciliens ou amiénois, à travers l'envoi d'un poème choisi par un résident ou un membre de l'équipe.
Ces actions renforcent les liens entre tous, résidents, salariés, habitants du quartier !
C'est ainsi que l'épreuve du confinement et du repli imposé par cette crise sanitaire peut malgré tout donner lieu à la bienveillance et au soutien envers les plus vulnérables.

Nous avons besoin de vous !

Sans votre soutien, nous ne pouvons mener à bien nos missions et agir sur tous les facteurs nécessaires à une réinsertion réussie comme l’accès à l’emploi ou à un logement, et lutter ainsi contre la récidive.

Offrez une seconde chance aux personnes en grande précarité et à celles et ceux qui ont connu la prison !

Faites un don

Abonnez-vous pour rester informé(e) !