Espace donateur |

22/12/2021

Thomas, salarié en insertion à l'Îlot Gourmand

Mon objectif est de trouver, à terme, un emploi plus stable et définitif.

Thomas, salarié à l’atelier d’insertion l’Îlot gourmand depuis fin septembre 2019, témoigne.

Comment avez-vous trouvé ce travail à l’Îlot ?

J’ai trouvé ce travail grâce à ma conseillère pénitentiaire en insertion et en probation (CPIP) qui m’a parlé des ateliers et chantiers d’insertion de l’Îlot. J’avais l’obligation de travailler car c’était une décision de justice, on m’a alors orienté ici, où j’ai pu postuler directement.

Pouvez-vous nous parler de votre travail ici ?

J’occupe un poste de cuisinier, qui à la base est mon métier. J’aide à la préparation pour différents sites mais également le self. Ce qui est bien, c’est que l’on peut venir travailler ici même si on n’est pas du métier.

Quels sont les avantages de travailler à l’Îlot ?

L’avantage, c’est qu’il s’agit de travail en réinsertion, à hauteur de trois jours par semaine. Cela nous permet d’avoir du temps libre pour nous consacrer à nos démarches administratives, de recherche de logement et autres.

Selon vous, quelle est la principale qualité à avoir lorsque l’on travaille dans la restauration ?

Pour moi, la principale qualité que l’on doit avoir quand on travaille, c’est la ponctualité. Dans le milieu de la restauration, avoir des connaissances dans les normes d’hygiène est très important.

Quels sont vos projets pour la suite ?

Pour la suite, j’aimerais avoir un emploi un peu plus stable car malheureusement, ici, c’est deux ans maximum. Mon objectif est de trouver, à terme, un emploi plus stable et définitif.

Nous avons besoin de vous !

Sans votre soutien, nous ne pouvons mener à bien nos missions et agir sur tous les facteurs nécessaires à une réinsertion réussie comme l’accès à l’emploi ou à un logement, et lutter ainsi contre la récidive.

Offrez une seconde chance aux personnes en grande précarité et à celles et ceux qui ont connu la prison !

Faites un don

Abonnez-vous pour rester informé(e) !