04/01/2016

De chaleureuses fêtes de fin d'année à la Passerelle

A la Passerelle, notre centre d'accueil de jour et d'hébergement d'urgence, les fêtes de fin d'année ont été l'occasion d'accueillir des visiteurs et de reprendre goût à la vie.

NOS RÉSIDENTS ONT DU TALENT

Mercredi 23 décembre 2015, à la veille de Noël, le réfectoire de la Passerelle s'est transformé en petit théâtre, le temps d'une pièce unique et très applaudie.
Sur la scène improvisée, huit acteurs amateurs : six hommes et une femme qui fréquentent régulièrement notre centre d'accueil de jour et d'hébergement d'urgence, ainsi que deux salariés. Dans le public, une majorité de personnes accueillies à la Passerelle, mais aussi d'autres résidents ou salariés de l'Îlot et des amis.

  • La pièce a débuté à 14 heures 30, juste après le repas chaud dont bénéficient, chaque jour, une soixantaine de personnes. La représentation n'a duré qu'une demi-heure, mais elle a réussi à brosser un tableau drôle et vivant du quotidien au sein de l'Îlot. Les sketchs se sont succédé à un rythme soutenu, chacun jouant son propre rôle ou celui de son voisin, avec beaucoup d'autodérision. Si bien que les personnes présentes, conquises, ont rapidement transformé le "pot de l'amitié" qui suivait en après-midi dansant.
  • Une belle récompense pour les acteurs d'un jour et l'ensemble des scénaristes - personnes accueillies, stagiaires et salariés - qui planchaient sur cette idée depuis l'été !

Pour Aurélie, éducatrice, certaines personnes "se sont révélées au cours de cette après-midi. Nous avons pu les voir sous un autre angle. Pour certaines, c'était la première fois que je les voyais sourire."
Retrouvez l'ambiance de cette courte pièce dans le reportage audio réalisé par France Bleu Picardie, et diffusé le soir-même.

JOUER ENSEMBLE, POUR RENVERSER LES PRÉJUGÉS

Jeudi 31 décembre 2015, des jeunes fréquentant le Centre d'Animation Jeunesse (CAJ) Marivaux sont venus à la rencontre des personnes accueillies à la Passerelle.

Objectif : faire tomber les préjugés et redonner un visage aux "SDF" que les jeunes peuvent croiser dans les rues d'Amiens.
En pleines vacances scolaires, ils étaient six à faire le déplacement. Munis de jeux de société, ils ont animé avec toute l'équipe de la Passerelle une belle après-midi d'échanges et de rires. Ils ont aussi donné des idées à nos résidents, qui ont spontanément lancé une nouvelle après-midi de jeux le lendemain.
Retrouvez les impressions de nos jeunes visiteurs dans cet article du Courrier Picard, paru le 2 janvier.

Nous avons besoin de vous !

Sans votre soutien, nous ne pouvons mener à bien nos missions et agir sur tous les facteurs nécessaires à une réinsertion réussie comme l’accès à l’emploi ou à un logement, et lutter ainsi contre la récidive.

Offrez une seconde chance aux personnes en grande précarité et à celles et ceux qui ont connu la prison !

Faites un don

Abonnez-vous pour rester informé(e) !