20/01/2023

Maryse, participante à la promotion 2022-2023 de l'AQI Montières

Après 30 ans d’interruption dans sa vie professionnelle, Maryse, 54 ans a repris le chemin de l’apprentissage en intégrant la promotion 2022-2023 de l’Atelier Qualification-Insertion d’agent de restauration collective.

Pouvez-vous nous raconter comment vous avez rejoint l’Atelier Qualification-Insertion d’agent de restauration collective ?

Après avoir passé 30 ans en tant que mère au foyer pour élever mes 8 ans j’ai décidé de faire un bilan de compétence lors d’un DVE*. Lors de ce DVE j’ai effectué un stage dans la restauration. J’y ai retrouvé le plaisir que j’avais eu à être serveuse il y a longtemps. Ce stage m’a donné envie de retrouver l’univers de la restauration. J’ai appris l’existence de l’Atelier Qualification-Insertion d’agent de restauration collective. J’ai envoyé un CV, passé un entretien et j’ai été admise.

Il y une anecdote particulière quant à votre présence dans cette promotion. Pouvez-vous nous raconter ?

Quand j’ai appris en novembre que j’étais prise j’ai décidé de garder cela secret et d’annoncer cette nouvelle, qui me rend si fière, à ma famille lors de mon anniversaire en décembre.
A ma grande surprise le 1er jour j’ai découvert que ma fille était là. Elle aussi inscrite « en secret » à cette promotion. Nous n’avons pas le même nom de famille, donc lors de notre recrutement personne ne pouvait d’en douter. Nous avions peur qu’une de nous deux soient obligée de quitter l’Atelier Qualification-Insertion, nous en avons informé la CIP des Ateliers, qui a trouvé la situation amusante. Nous sommes donc là, mère et fille, dans la même promotion. On peut s’entraider.

Que pensez-vous de de l’Atelier Qualification-Insertion d’agent de restauration collective ?

Je suis heureuse d’être ici. Depuis le mois de novembre j’ai appris beaucoup de choses. Il faudrait davantage de formations comme ça ! Avec mon groupe on est tous contents d’être ici et d’apprendre toutes ces choses. Si je le pouvais j’aimerais bien rester ici tellement je m’y sens bien. Après 30 ans chez moi j’appréhendais de retourner dans la vie active. C’est merveilleux à 54 ans de pouvoir découvrir une nouvelle vie et se projeter. Ça me fera mal au cœur de quitter la formation, mais quand j’aurai fini j’aurai beaucoup de compétences et je pourrai avoir un CDI.

Pour la première fois l’AQI a un parrain de promotion. Qu’en pensez-vous ?

Je suis très heureuse et fière que Monsieur Letellier soit le parrain de notre promotion. Son restaurant, la Brasserie Jules, tout le monde connaît à Amiens. C’est un honneur pour moi de le rencontrer et partager de choses avec lui. Ce serait mon rêve de travailler à la Brasserie Jules.

  • programme « Dynamique vers l’emploi »

Nous avons besoin de vous !

Sans votre soutien, nous ne pouvons mener à bien nos missions et agir sur tous les facteurs nécessaires à une réinsertion réussie comme l’accès à l’emploi ou à un logement, et lutter ainsi contre la récidive.

Offrez une seconde chance aux personnes en grande précarité et à celles et ceux qui ont connu la prison !

Faites un don

Abonnez-vous pour rester informé(e) !