Les Ateliers et Chantiers d'Insertion

À Amiens, les Ateliers de l’Îlot permettent chaque année à plus d’une centaine de personnes éloignées de l’emploi de travailler et de retrouver une place dans notre société. Nos professionnels les forment à la menuiserie, à la mécanique et à la restauration et les accompagnent dans leur recherche d’emploi.

Réinsérer par l'activité économique

Les Ateliers de l’Îlot trouvent naturellement leur place dans la réalisation de l’objectif de l’Îlot de réinsérer des personnes rejetées de la société et en grande détresse, notamment celles qui font ou ont fait l’objet d’une peine de justice.
Si l’association s’est d’abord concentrée sur l’hébergement avec les Maisons de l’Îlot, elle a lancé en 1990 ses premiers ateliers. Ils complètent le dispositif d’insertion en offrant aux personnes qui y travaillent la possibilité de reprendre confiance en elles, de développer des savoir-faire concrets et des savoir-être en entreprise.
L’insertion par l’emploi est essentielle pour assurer une reprise d’autonomie et conforter la réintégration dans un rôle citoyen.
Les Ateliers de l’Îlot sont des Ateliers et Chantiers d’Insertion (ACI) conventionnés par la Direction Régionale de l’Entreprise, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l’Emploi (DIRECCTE). Ils sont encadrés par la convention collective nationale des Ateliers et Chantiers d’Insertion du 31 mars 2011.
Ils emploient, forment et accompagnent vers la reprise d’une activité professionnelle des personnes sortant de prison ou confrontées au chômage de longue durée.
Ce sont en tout 57 postes en CDDI (contrat à durée déterminée insertion) qui sont proposés :

  • 20 postes à l’Îlot gourmand, à la fois self-restaurant pour les particuliers, cuisine centrale pour les associations ou les collectivités, et traiteur pour les réceptions de particuliers ou d’entreprises.
  • 20 postes à Auto Bleue, le garage de l’Îlot, qui assure des prestations de mécanique et de nettoyage aussi bien pour des particuliers que pour des professionnels.
  • 17 postes à la Menuiserie de l’Îlot, qui entretient, rénove ou conçoit sur mesure des meubles (tables, chaises, bibliothèques...) mais aussi des planchers, des volets ou des escaliers.

Fragilisées mais volontaires, ces personnes sont encadrées et formées par des professionnels chevronnés, qui les initient à leur métier. Elles sont aussi accompagnées par des conseillers en insertion professionnelle dans leurs démarches pour intégrer ou réintégrer le marché du travail. Pour favoriser la dynamique locale de l’insertion par l’activité économique, les Ateliers de l’Îlot participent avec 7 autres structures au Club d’Insertion par l’Activité économique (IAE) Samarien, dont l’objectif est de promouvoir cette économie au cœur du territoire auprès de la population picarde.

Nos salariés en insertion

Bénéficiaires de l'Ilot
Chiffres 2018

Leur réussite

40% des personnes sorties positivement (personne sortant avec des perspectives d’emploi ou de formation ou de logement) avaient un emploi ou une formation.

Un peu d’histoire

Les Ateliers de l’Îlot trouvent naturellement leur place dans la réalisation de l’objectif de l’Îlot de réinsérer des personnes rejetées de la société et en grande détresse, notamment celles qui font ou ont fait l’objet d’une peine de justice.
C’est en 1990 qu’elle a créé ses premiers ateliers d’insertion pour procurer une activité professionnelle aux personnes hébergées dans ses CHRS amiénois :

  • Auto Bleue, qui, dans un premier temps, consistera dans le démontage de véhicules hors service pour la revente de pièces détachées, puis élargira ses activités au nettoyage de véhicules et à leur entretien ;
  • l'Atelier d’artisanat, dans le paillage et le cannage de sièges, qui sera progressivement remplacé par un atelier menuiserie à compter des années 2000

Les deux ateliers sont installés rue Colbert dans une ancienne friche industrielle prêtée par la Ville.

En 2009, les Ateliers quittent la rue Colbert pour s’installer dans la zone d’activités de Montières, dans des locaux neufs, et fournir les repas de nos différentes Maisons d’accueil. Cette troisième activité s’élargit progressivement, elle aussi, pour devenir l’Îlot gourmand, un atelier d'insertion dédié à la restauration et dotée d'une cuisine centrale.

Nous avons besoin de vous !

Sans votre soutien, nous ne pouvons mener à bien nos missions et agir sur tous les facteurs nécessaires à une réinsertion réussie comme l’accès à l’emploi ou à un logement, et lutter ainsi contre la récidive.

Offrez une seconde chance aux personnes en grande précarité et à celles et ceux qui ont connu la prison !

Faites un don

Abonnez-vous pour rester informé(e) !