06/30/2020

Pourquoi se doter d’outils informatiques ?

Si aujourd'hui, nous pouvons commencer à tirer des enseignements de cette crise sanitaire pour le fonctionnement de l'Îlot, la première leçon est la place essentielle qu'occupe et qu'occupera désormais le numérique dans la vie de chacun.

Quand, mi-mars, le pays s'est figé pour protéger sa population, les personnes accueillies au sein de nos établissements se sont retrouvés isolées. Afin de lutter contre cet isolement, nous avons très rapidement eu recours à l'outil informatique pour maintenir le lien avec l'entourage de nos résidents, les accompagner dans la poursuite de leurs démarches de réinsertion, leur permettre de continuer à suivre leur formation et rester en lien avec leurs formateurs, solliciter le personnel médical à l’aide de la téléconsultation, etc.

Une modernisation indispensable de nos pratiques

Cette évolution de nos pratiques est amenée à perdurer, car elle nous a notamment donné l’opportunité d’identifier de nouvelles modalités d’accompagnement, permettant de dépasser certaines contraintes logistiques parfois chronophages.

Pouvoir, par exemple, aider à distance un résident à finaliser une démarche en ligne, en utilisant un logiciel qui offre la possibilité d’agir directement sur l’ordinateur de la personne accompagnée, a sans nul doute une efficacité et des vertus didactiques.

Bien sûr, ce travail à distance grâce aux outils numériques ne peut se substituer au contact humain essentiel dans l'accompagnement social, car cela ne ferait qu’aggraver la situation d’isolement dans lequel bon nombre se trouve : nous avons pu mesurer pendant le confinement combien ce contact était important et combien le développement du sens du collectif au sein de nos établissements leur a été bénéfique.

Cette nouvelle forme de travail social permet au contraire de compléter celle pratiquée jusqu’à aujourd’hui et de faire preuve d'agilité et de capacité d'adaptation face à des situations qu'on ne peut pas toujours prévoir ou maîtriser.

Ainsi, nous avons commencé à tester ces nouvelles façons de travailler sur deux sites pilotes avant d’envisager un déploiement sur l’ensemble de nos centres d'hébergements et chantiers d'insertion.

Réduire la fracture numérique

La crise sanitaire aura révélé la fracture numérique dont souffrent nos résidents. En effet, nombre d’entre eux n’ont pas accès aux outils numériques incontournables tels que les ordinateurs, smartphones, tablettes ou une connexion wifi. D’autre part, nous avons pu constater de profondes lacunes dans la maîtrise de ces outils par certains de nos résidents.

Cette fracture numérique est préoccupante dans un monde où le digital est omniprésent. De fait, elle a tendance à renforcer le phénomène d’exclusion sociale dont sont déjà victimes les bénéficiaires de l’Îlot.

C’est pourquoi nous souhaitons développer l’usage des outils numériques au sein de nos établissements et les rendre accessibles à nos bénéficiaires. Bien entendu, ce travail devra s’accompagner d’un temps d’échange et de formation autour du numérique. Nos résidents gagneront alors en autonomie pour se connecter aux services administratifs de l'État, consulter des annonces d'emploi sur internet et y répondre, rédiger un CV simple et une lettre de motivation, utiliser les outils de visio pour maintenir un lien avec leur entourage.

Ce travail semble indispensable pour donner toutes les chances à nos résidents de réussir leur réinsertion dans la vie en société.

Comment soutenir notre projet ?

Cette évolution des pratiques de notre association nécessite un investissement conséquent que ce soit pour l'analyse des besoins, la formation du personnel et l'équipement.

Pour réussir l’après-confinement, chaque geste de solidarité et de générosité compte. Plus que jamais, vous pouvez agir concrètement pour aider les personnes les plus vulnérables à se réinsérer en nous faisant un don.

Nous avons besoin de vous !

Sans votre soutien, nous ne pouvons mener à bien nos missions et agir sur tous les facteurs nécessaires à une réinsertion réussie comme l’accès à l’emploi ou à un logement, et lutter ainsi contre la récidive.

Offrez une seconde chance aux personnes en grande précarité et à celles et ceux qui ont connu la prison !

Faites un don

Abonnez-vous pour rester informé(e) !