Trois jeunes accompagnés par l'Îlot en pleines manoeuvres sur les cordages du Bel Espoir
A bord d'un voilier

Un séjour d'intégration pour des jeunes sortant de prison

En septembre 2015, 12 jeunes sortant de prison ont embarqué à l'Îlot pour un parcours de formation et d'insertion de 11 mois. Pour souder l'équipe et lancer l'aventure, nous avons organisé pour eux un stage d'intégration en mer, du 5 au 10 octobre.
27
oct
2015
Version imprimable

A L'ORIGINE DU PROJET

Les jeunes que nous venons de recruter, à leur sortie de prison, pour l'Atelier Qualification-Insertion de Paris sont au nombre de 12 et apprennent tout juste à se connaître. La plupart ne sont sortis de maison d'arrêt que pour le premier jour de leur parcours d'insertion, mardi 15 septembre.

Or les premières semaines de leur parcours sont cruciales... Ils se confrontent alors à la réalité et se lancent dans l'inconnu, en se heurtant à la difficulté de tout mener de front : démarches administratives, réduction de leur consommation d'alcool ou de cannabis, gestion d'un budget serré, recherche d'un logement pérenne, remise à niveau en français...

S'ils parviennent à tenir leurs engagements et à s'accrocher au-delà des premières semaines, nous savons qu'ils auront de bonnes chances d'obtenir le titre d'agent de restauration, et au-delà un véritable emploi. C'est en partie pour cela que nous avons décidé d'organiser pour eux une semaine d'intégration et de rupture au large de la Bretagne, bien loin de la prison comme de leur ville d'origine.

Avec l'association des Amis de Jeudi Dimanche, qui organise depuis plus de 50 ans des séjours d'insertion en voilier, nous les avons donc invités à passer une semaine à bord du "Bel Espoir", du lundi 5 octobre au vendredi 10 octobre.

QUELQUES JOURS POUR TOURNER LE DOS A LA PRISON

L'un des salariés de l'Atelier Qualification-Insertion prêt à partirAvec l'éducateur spécialisé et la conseillère en insertion professionnelle qui les accompagneront tout au long de leur parcours d'insertion, les jeunes recrutés en septembre à Paris sont arrivés à Concarneau lundi 5 octobre.

Après avoir casé tant bien que mal leurs grandes valises dans les cabines, ils ont dû se résoudre à patienter un peu avant de pouvoir prendre le large : en ce début d'automne, la météo n'a pas permis au voilier d'appareiller tout de suite. Toute l'équipe a donc improvisé une journée de tourisme et de découverte sur la terre ferme avant de pouvoir prendre la mer.

Le premier jour à bord, mercredi 7 octobre, s'est révélé éprouvant : entre l'exiguïté des cabines, rappelant celle des cellules de prison, et la mer toujours très agitée, les jeunes de notre Atelier Qualification-Insertion ont eu un peu de mal à prendre leurs marques :"tout le monde était malade le premier jour, même les marins, et même le capitaine", témoigne l'un d'entre eux.

Les salariés en insertion de l'Îlot à la manoeuvre sur le Bel EspoirMais, après ce "baptême du feu", ils ont tous pris un grand plaisir à partager la vie du bord. Comme tous les autres passagers du voilier, nos salariés en insertion se sont réparti les tâches : quarts de vaisselle et de cuisine, de nettoyage des lieux et de manoeuvres... ils ont éprouvé à travers ces choses toutes simples, et notamment lors des manoeuvres, l'importance de l'entraide et la responsabilité de chacun vis-à-vis du groupe. En tenant la barre ou en maniant les cordes et les voiles, ils ont été pleinement associés à la navigation.

Et les deux derniers jours de la semaine, une fois la météo revenue au beau fixe, leur ont laissé des souvenirs impérissables : baignade en pleine mer, soirée autour d'un feu, tentatives de pêche au filet ou au moyen d'objets divers... de l'avis de nos encadrants, ce séjour a soudé l'équipe.

Il a aussi permis de repérer quelques points à travailler par la suite, pour que chacun progresse en maturité et en autonomie.

VOUS POUVEZ AIDER D'AUTRES JEUNES A PARTIR

En janvier 2016 débutera une nouvelle session de l'Atelier Qualification-Insertion à Aubervilliers, en Seine-Saint-Denis. Cette fois, 15 jeunes sortant de prison ou en aménagement de peine sont attendus.

Vous pouvez nous aider à leur offrir la même chance !

 

 

A bord d'un voilier